BASWELL

Sacre
Adverbe
Masculin

Définitions

  1. Bon sang ! Variante moins forte qu'un juron.

Exemples

  1. Eh, baswell! Tu m'as fait peur!

    Bon sang! Tu m'as fait peur!

  2. Y'était laitte en baswell, lui là!

    Putain qu'il était laid, celui-là!

  3. Maudit que vous êtes crasse, baswell!

    Putain que vous êtes sales!

Prononciation

bâsouelle, bohzouelle bawszouelle

Variations sur le thème

Boswell

Origine

Ce mot tient son origine de la brasserie Boswell, fondée par John Boswell en 1852. Cette brasserie fut construite sur le site des palais des intendants dans la ville de Québec. Cette exclamation a été oubliée pendant des décennies pour revenir auprès de certains jeunes à compter des années 1980. Elle a entre autres été utilisée par Jacques Chevalier Longueuil, du groupe Les Bleus Poudres.

Usage

Vulgaire !

Précisions

Comment au Nouveau-Brunswick

Régions d'utilisation

  • Abitibi-Témiscamingue
  • Saguenay-Lac-Saint-Jean

Combinaisons fréquentes de ce sacre

Il s'utilise, comme la plupart des sacres, comme un nom:

Variations du sacre

Maudit baswell

Nota-bene

Popularisé auprès des jeunes par le personnage de Monsieur Pitre dans la série jeunesse « Une grenade avec ça? », le mot « baswell » était son exclamation préférée.

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Laisser un commentaire !

Publicités !